samedi 14 novembre 2015

Kayak en papier

14 novembre 2015,

Les Poissons des arbres ont créé l’événement ce matin, Pascal a procédé à la mise à l'eau de son kayak en papier.

Nous étions tous dans l'attente, cette embarcation peut-elle flotter?

La table est dressée, les canoës amis sont prêts au bord de l'eau. Le public est venu.
Merci aux petites mains, pour leurs créations
Les petits cadeaux des supporters et supportrices
 

Chacun notre tour, nous avons inspecté, touché ce bateau, soupesé ces probabilités sur son avenir proche, coulera ou coulera pas?

Ce kayak, un formidable outil de communication, réalisé a partir de journaux, nous avons tous lu un article, une phrase, un titre.
 

Le nom du bateau: "Larée-Qup N°1"

Patiemment, nous avons écouté les discours des représentants et élus.


Enfin, le port du gilet de sauvetage est exigé par l'assemblée, une fois celui-ci enfilé,  portage du kayak, direction le ponton, et ... mise à l'eau.

Bonne nouvelle l'eau porte le kayak. 

Sans structure de renfort, pourra-t-il supporter le poids du kayakiste?


Délicatement il s'engage dans le trou d'homme, comme le pilote de F1 dans sa voiture de course. Mais le kayak n'est pas posé sur quatre roues, mais sur un fluide instable, c'est plus délicat.

Le matériau est fragile, c'est du papier , il faut entrer en douceur, pour ne pas froisser, plier ce délicat bateau.


 Applaudissement et ovation: Pascal est assis, armé de sa pagaie. La mise à l'eau est réussie.

Quelques coups de rame, et le voila se faufilant sur l'eau, comme un poisson, mais c'est un Poisson des Arbres...
 Y a t-il une entorse au symbole de l'association, puisque son bateau, n'est aucunement réalisé en bois d'arbre ?  Mais finalement le papier provient bien de la filière bois.  :-)

Le canoë construit par Yves, en petites lattes stratifiées.
 
Après avoir dégusté les produits du terroir, et un bon repas, après midi promenade sur l'Indre.

Le bateau de papier, est une solution envisageable, pour construire à moindre frais, avec des matériaux de récupération.
Voila pour la mise à l'eau du kayak en papier, un rêve et un instant de poésie offert .

3 commentaires:

  1. bravo !!!
    Quelle colle utilisez-vous ?
    Quel est le procédé ?
    Génial pour des ateliers pédagogiques !!!
    Félicitations sincères , fallait oser!
    patrick

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. La colle utilisée, c'est de la colle à tapisserie. Le kayak a été conçu en deux parties, la coque et le moule. Disposer des bandes de papier journaux, en faisant attention à ne pas faire de pli. éviter de mouiller le papier qui pourrait gondoler Croiser les bandes d'une couche à l'autre pour assurer la solidité. L'assemblage de la coque et du pont se fait également en ajoutant des bandes de papiers. Une bonne dose de patience. Ensuite pour éviter que le papier s'imbibe à la mise à l'eau, il a été recouvert de vernis.

      Supprimer